État des lieux

Sondage mensuel : qui travaille en ce moment ?

L’atelier « État des lieux » a présenté la 3ème publication des Monteurs associés : le résultat de l’enquête effectuée en 2001, sur 60 pages, traitant des conditions de travail et des attentes des monteurs. À se procurer (aux prochaines réunions par exemple) !

Point sur les consé­quences du Protocole : les malades et les femmes enceintes voient leur situation se dégrader, malgré la récente « neu­tra­li­sa­tion des congés » annoncée par l’Unedic.

Compte rendu de la conférence du « Groupe du 24 juillet » qui portait sur la situation du docu­men­taire aujourd’hui en crise.

Suite à l’intervention d’un monteur sur « la solitude du réalisateur », le souhait a été émis de créer un atelier temporaire pour approfondir quelques pistes autour du duo réalisateur-​monteur.

Compte-​rendu de la rencontre des Monteurs associés avec le CNC : les repré­sen­tants des diverses ins­ti­tu­tions sont très demandeurs d’informations et semblent nous écouter. La repré­sen­tante de la DILTI (Délégation inter­mi­nis­té­rielle à la lutte contre le travail illégal) tenait à signaler que dans l’audiovisuel leur travail est compliqué car personne n’ose se plaindre. Des véri­fi­ca­tions sont effectuées sur les films ayant reçu des subventions, notamment par les bulletins de salaires.

Du nouveau pour la pétition contre les 3 × 8 : le Comité d’hygiène et de sécurité nous a envoyé le texte de loi sur le travail de nuit interdit. Les heures de nuit commencent dès 21 heures.

Sondage express à propos du contrat de travail : sur environ 60 présents, 25 ont demandé à avoir leur contrat de travail avant de commencer le montage, et une seule l’a obtenu.

L’atelier travail est toujours en recherche de photocopies de contrat « au forfait » (heures ou salaires for­fai­taires), procédé interdit mais se pratiquant pourtant beaucoup. L’identité des monteurs du film peut être masquée.