Élection du nouveau conseil d’administration

Les votes 

Nous étions 99 présents et 37 adhérents avaient donné leur pouvoir. Le quorum étant largement atteint, les votes pouvaient avoir lieu.

Les deux votes à l’ordre du jour de l’AG étaient l’élection du nouveau Conseil d’Administration des Monteurs associés et le vote d’une modi­fi­ca­tion de l’article 5 des statuts concernant le montant de la cotisation demandée aux adhérents.
En effet, le montant de la cotisation, ini­tia­le­ment prévu à 400 francs dans les statuts, a été ramené à 40 € (minimum) pour 2002. Le texte du nouvel article, élaboré au cours de la réunion, est le suivant : « Le montant de la cotisation pourra être modifié lors de l’assemblée générale à la majorité simple. »

Avant le vote, les membres du bureau sortant ont présenté la liste des candidats au CA, le rapport d’activité et le rapport financier pour 2001, ainsi que le budget pré­vi­sion­nel 2002. La liste des candidats n’était pas fermée, mais un seul adhérent, Vianney Aubé, s’est porté candidat lors de la réunion, portant le nombre des candidats à 24, pour 24 postes à pourvoir. Quelques discussions s’ensuivent sur la procédure du vote : est-​ce qu’on vote pour une liste ? À quoi ça sert de voter pour des gens puisque tous seront forcément élus ?… Vite balayées par le souhait quasi général qu’on n’y passe pas des heures… Il aurait été néanmoins souhaitable que plus de gens se présentent.

Les rapports moraux et financiers ne suscitent pas de remarques par­ti­cu­lières. À propos du budget pré­vi­sion­nel on rappelle la proposition de compléter le financement des publi­ca­tions à venir (Manifeste 01, État des lieux) par la vente des exemplaires au prix de 5 € par exemple.

Résultats des votes : Le nouvel article 5 des statuts sur la cotisation est adopté à l’unanimité des présents et représentés. Le rapport financier est approuvé à l’unanimité des présents et représentés. Le rapport moral d’activité est approuvé à l’unanimité moins une abstention des présents et représentés. Les 24 candidats au CA sont élus par 129 votants. 

À la suite de l’AG, le nouveau CA s’est réuni pour élire les membres du bureau (3 présidents, 3 secrétaires et 3 trésoriers) et donc, par commodité, voici la liste des membres du CA, complétée de leur fonction éventuelle dans le bureau :
Vianney Aubé, suppléant des secrétaires
Lise Beaulieu, présidente
Jean-​Pierre Bloc, trésorier
Sandie Bompar
Pascale Chavance, suppléante
Irène Cohen-​Aguerre
Mathilde Cousin, suppléante des trésoriers
Brigitte Delahaie, suppléante
Hélène Ducret
Luc Forveille
Dominique Gallieni, suppléante
Renée Hainaut
Michel Huguet, secrétaire
Claire Le Villain, suppléante
Axelle Malavieille, présidente
Béatrice Maleville, suppléante des trésoriers
Dominique Marcombe
Vera Memmi, trésorière
Josie Miljevic, suppléante
Stanislas Moreau, trésorier
Mathilde Muyard
Anita Perez, présidente
Thierry Rouden, secrétaire
Béatrice Wick, secrétaire

Les autres points abordés

Le Manifeste 01 issu du travail de l’atelier Équipe de montage est presque achevé, manque encore un texte sur le partage des disques. Un devis a été établi pour sa publication : 1 000 exemplaires de 32 pages, 2 couleurs, revien­draient à 8 000 F HT. Si certains d’entre vous peuvent proposer des solutions moins chères, n’hésitez pas à contacter le bureau.

Un rendez-​vous avec l’USPA (producteurs de l’audiovisuel privé) est pris le 6 février. Des rencontres avec les autres syndicats de producteurs sont prévues.

L’atelier État des lieux a reçu une petite centaine de réponses au ques­tion­naire, et sou­hai­te­rait davantage de réponses pour des résultats plus repré­sen­ta­tifs ; quelques personnes avouent ne pas supporter les ques­tion­naires sous forme de cases à remplir, et reprochent aux deux ques­tion­naires leur côté limitatif… J.P. Bloc fait remarquer que les ques­tion­naires ont été soumis aux remarques et critiques avant leur fina­li­sa­tion, mais que, bien entendu, les réponses sous forme de texte libre seront prises en compte au même titre que les autres.

L’atelier Formation, qui est naissant, attend des par­ti­ci­pants, notamment pour préciser ce qu’on veut y faire. Lise Beaulieu propose par exemple d’y travailler sur la question de comment on se forme au montage aujourd’hui (comment les écoles fonc­tionnent, à quoi sert l’AFDAS, quelles sont les formations qu’on souhaite voir mettre en place…). Le CNC étant par­ti­cu­liè­re­ment axé cette année sur les questions de formation pourrait peut-​être nous aider pour une publication.

L’atelier Internet recrute des par­ti­ci­pants pour soulager les membres associés, et proposent de former les nouveaux venus. Ils sont cependant félicités pour la qualité du site et la rapidité des mises à jour.

Propositions d’activité pour 2002 : Lise Beaulieu propose que Les Monteurs associés se manifestent davantage de façon offensive (plutôt que seulement défensive), pour montrer qu’on aime notre métier et qu’on veut le pratiquer « bien » ! Il est proposé d’organiser des projections, notamment des élèves monteurs de la Fémis, et de films qu’on a aimé monter, peut-​être d’une chaîne de projections comme celle d’Addoc… Marielle Issartel propose une éventuelle col­la­bo­ra­tion avec l’Adémis qui organise déjà des projections à la Fémis.

On propose aussi de prévoir à l’avance des sujets de débat pour nos réunions mensuelles, de façon à pouvoir éven­tuel­le­ment les préparer par petits groupes, mais aussi que tous puissent y réfléchir à l’avance et rendre ainsi la discussion plus riche et plus construc­tive. Un débat sur le droit d’auteur est programmé pour la réunion de mars. À nous tous de réfléchir et de proposer des sujets de débat pour les mois à venir.

Questions diverses

Vera Memmi a reçu un appel d’un journaliste de France Culture, qui souhaite interviewer des monteurs dans le cadre de l’émission Personne n’est parfait. Un petit groupe décide d’y répondre, mais il est rappelé qu’ils ne parleront pas au nom de l’association.

Une réponse à l’article révoltant relevé dans le numéro spécial des Cahiers du Cinéma « Internet et Cinéma » est en route, mais cela pourrait être plus efficace que nous y répondions très nombreux à titre individuel. Le texte incriminé va être consultable sur le Forum (pas sur le site pour ne pas leur faire de publicité).