vie professionnelle

« Les monteurs démontés »

Brève parue dans les pages Culture de Libération du 8/​11/​2001

« Dans un communiqué intitulé Ras la coupe”, les monteurs de cinéma annoncent la création d’une association pour sortir de l’isolement, mettre fin à une situation qui amorce la disparition d’un savoir-​faire” et servir d’interlocuteur aux pouvoirs publics. lls soulignent que l’utilisation des outils infor­ma­tiques a permis aux producteurs de mettre en marche le déman­tè­le­ment de la profession”. Ils déplorent aussi la suppression de plus en plus fréquente des postes d’assistant et de stagiaire, qui entraîne la disparition de l’apprentissage in vivo”, nécessaire à l’exercice du métier, et dénoncent l’exploitation” de personnel travaillant à l’heure, la nuit, à des cadences qui peuvent atteindre vingt quatre heures d’affilée”. »