AG 2019 de l’association

L’assemblée générale avait lieu cette année le 10 avril dans la cafétéria de la Fémis (l’école nous facturant désormais l’utilisation de la salle Jacques Demy).

À l’ouverture de l’AG nous étions 53 adhérents présents ou représentés (à l’aide de 17 pouvoirs) pour atteindre finalement le nombre de 59 adhérents soit 42 présents et 17 représentés (ce sont peu ou prou les mêmes chiffres que l’an passé). Le quorum était cette année fixé à 51 adhérents.

Bilan du nouveau site Internet, rapport d’activité & rapport financier 

Un rapide bilan de la fré­quen­ta­tion du nouveau site a été fait : si l’on compare les trois premiers mois de l’année 2019 avec ceux de l’année 2018, ce sont près de 5 500 uti­li­sa­teurs qui se sont rendus sur notre site contre 3 100 en 2018, soit une aug­men­ta­tion de plus de 75 % du trafic. Sur plus de 10 000 pages vues, voici les 5 pages les plus consultées : la page salaires et conventions, la page de une, la page ressources, l’article consacré à la parution du Livre blanc et la page adhésion.

Les adhérents qui ont participé à la campagne de dons pour le financement de notre site ont été à nouveau remerciés pour leur aide.

Le rapport d’activité et le rapport financier ont tous les deux été approuvés à l’unanimité.

Les ressources financières de l’association

La discussion a ensuite porté sur les ressources financières de l’association (cf. le rapport financier). Compte tenu des nouvelles activités récurrentes de l’association (ciné-​club, festival, par­ti­ci­pa­tion à Filmplus…) la question de l’augmentation de nos ressources a été posée. Le premier levier étant le niveau du montant des cotisations, la trésorerie suggérait de déterminer le niveau de la cotisation en fonction de l’expérience : une cotisation « basse » (25 €) pour les entrants dans la profession et une « haute » (45 €) pour les personnes ayant plus de 5 ans d’expérience. Sur proposition d’une adhérente il a été décidé de ne pas toucher aux cotisations mais d’en modifier la pré­sen­ta­tion : la cotisation de soutien devient la cotisation de base (45 €) et la cotisation simple devient une cotisation réduite (35 €) destinée aux entrants dans la profession et aux adhérents rencontrant des difficultés financières. (On rappelle par ailleurs la possibilité pour les adhérents rencontrant des difficultés financières excep­tion­nelles de solliciter une exonération auprès du secrétariat).

Après avoir comparé les cotisations annuelles chez les asso­cia­tions sœurs en Europe — Pologne : 18 €, Belgique : 30 €, Italie : 70 €/​20 €, Autriche : 72 €, Hongrie : 77 €, Pays-​Bas : 200 €/​100 €, Allemagne : 600 €/​228 € (les tarifs cités en deuxième position sont destinés aux assistants ou aux monteurs « juniors ») — une adhérente propose d’augmenter la cotisation de base de 5 € pour la faire passer à 50 €. Cette proposition est soumise au vote et est adoptée à la majorité par 51 voix pour et 7 abstentions. Ce nouveau montant sera donc mis en place au 1er janvier 2020. La cotisation réduite, elle, ne changera pas.

On évoque aussi le fait que l’association étant reconnue d’intérêt général, les dons donnent droit à une réduction de 66 % sur l’impôt sur le revenu (ainsi, un don de 50 € ne coûte que 17 € aux personnes imposées). Il est décidé d’insister sur ce point lors de l’adhésion ou de son renou­vel­le­ment. Enfin, il est également proposé de se pencher sur la recherche de finan­ce­ments extérieurs (privés ou publiques).

Élection du conseil d’administration

François Quiqueré rejoint les membres qui se repré­sen­taient cette année : Camille Arnaud, Erika Barroché, Thaddée Bertrand, Jean-​Pierre Bloc, Sonia Bogdanovsky, Mélanie Braux, Marc Daquin, Marion Dartigues, Benoît Delbove, Julie Dupré, Yannick Kergoat, Claire Le Villain, Isabelle Manquillet, Pascal Montagna, Camille Mouton, Mathilde Muyard, Michaël Phelippeau, Giulia Rodino, Baptiste Saint-​Dizier, Charlotte Tourrès et Sarah Turoche. Le CA composé cette année de 22 membres est élu à l’unanimité.

Le nouveau bureau a été élu à l’occasion de la première réunion du nouveau conseil d’administration le 30 avril.

Actualité & pers­pec­tives

Les sujets du moment sont ensuite abordés : les négo­cia­tions en cours dans la convention collective du cinéma concernant les salaires et les définitions de fonctions des techniciens de la post­pro­duc­tion ainsi que la trans­for­ma­tion de l’annexe III. Puis les chantiers à venir : si l’année passée a été largement consacrée au secteur du cinéma il est maintenant temps de se pencher sur la situation du montage dans l’audiovisuel ; ce sera le sujet de la réunion du mois de mai.

La prochaine édition des Monteurs s’affichent est en route et se tiendra au premier trimestre 2020. À ce propos on évoque la fermeture du cinéma La Clef qui avait accueilli les deux premières éditions du festival : Nicolas Tarchiani et son associée (tous deux ex-​salariés du cinéma) ont lancé une levée de fonds pour relancer cette salle associative ; on propose de faire passer l’information auprès des adhérents et que l’association y participe.